Vie quotidienne de maman pas parfaite

La Toussaint expliquée aux enfants

posted by Virginie octobre 31, 2016 0 comments
toussaint_expliquee_aux_enfants

Nous sommes dans les environs de Munich, en Bavière, chez des amis, et ce soir, nous sommes invités à une fête d’Halloween. Je ne vous cache pas l’excitation des enfants ! Bien sûr ils se déguisent, mangent des bonbons et on se demande si il y aura quelques maisons qui accepteront de leur donner un bonbon. Apparemment, ce n’est pas une très grosse tradition ici en Allemagne, de jouer au fameux « trick or treats », mais peut-être que certaines familles avec enfants joueront le jeu.

Je n’ai jamais été « contre » les fêtes devenues très commerciales. Bien sûr ça fait vendre, et alors ? Si ça amuse les enfants après tout…En revanche, j’avais envie, maintenant qu’ils sont un peu plus grands, d’essayer de leur expliquer un peu mieux le sens de nos fêtes chrétiennes. Et j’ai profité de cette occasion pour leur expliquer la Toussaint, grâce à un texte envoyé par notre paroisse. Je crois qu’il vient du site La Croix, et que vous pourrez compléter en vous y rendant si jamais vos enfants ont d’autres questions ;-).

Happy Halloween à vos doudous et bonne fête de la Toussaint à tous !

 

Il ne faut pas se leurrer, la Toussaint évoque plus pour les enfants les vacances du même nom, que la sainteté…. Pourtant, beaucoup d’entre eux, même s’ils ne vont pas au caté, savent qu’ils portent le nom d’un saint ou d’une sainte qui a vécu il y a bien longtemps. Alors comment expliquer la teneur de cette fête célébrée chaque 1er novembre avec les plus jeunes ? Quelle réponse donner à leurs questions ?

« Qui sont les saints ? »

 Dans la Bible, il est écrit que seul Dieu est saint. Cela veut dire qu’il est grand et bon. Comme il est bon, Dieu veut partager sa sainteté avec nous. C’est pour cela qu’il nous a envoyé Jésus, son fils. Les saints et les saintes sont les amis de Jésus. Parce qu’ils l’aiment de tout leur cœur, ils ont accepté de vivre comme lui, en s’occupant plus particulièrement de ceux qui souffrent ou qui sont différents. C’est pour cela que les saints sont souvent les amis des pauvres et des malheureux. Les catholiques croient que les saints sont leurs messagers auprès de Dieu, qu’ils leur ouvrent le chemin vers Dieu.

« Cela existe en vrai un saint ? »

 Pour leur montrer que la sainteté n’est pas quelque chose de suranné, n’hésitez pas à leur parler de ceux dont on parle aujourd’hui dans les journaux comme Mère Térésa, Edith Stein ou de ceux qui sont sur le chemin de la sainteté comme Jean-Paul II. Montrez-leur qu’avant d’avoir été déclarés « saint ou bienheureux » ils ont été des enfants, puis des hommes et des femmes avec leurs qualités et…. leurs défauts ! Leur mérite étant d’avoir su toujours revenir vers Dieu et surtout s’efforcer de répandre l’amour autour d’eux.

« Moi aussi je peux être un saint ? »

 Des saints, il en existe beaucoup et tous ne sont pas connus. Ils viennent de partout et ne sont pas tous des prêtres ou des religieuses. Chaque catholique, petit ou grand est appelé à partager cette sainteté de Dieu, en choisissant comme disait François d’Assise « là où il y a la haine que je mette l’amour » ; « là où il y a la nuit que je mette la lumière ». Au quotidien, cela se traduit par de petites actions accomplies dans le silence comme ne pas piquer une colère contre son frère ou sa sœur, ne pas se moquer de celui qui se trompe, sourire ou tendre la main à celui qui pleure. Etre un saint ce n’est pas être Superman et accomplir des choses exceptionnelles mais juste avoir le cœur rempli d’amour.

 

toussaint_expliquee_aux_enfants toussaint_expliquee_aux_enfants toussaint_expliquee_aux_enfants toussaint_expliquee_aux_enfants toussaint_expliquee_aux_enfants

 

You may also like

Leave a Comment