IndonésieItinéraire

Indonésie : suite et fin. Amed, Gili air et Kuta

posted by Virginie juin 4, 2016 3 Comments
voyage-famille-indonesie-gili

Après avoir déposé nos invités à l’aéroport, nous avons pris la route vers Amed, petit village au nord de l’île.

Quand nous arrivons, il est tard, ce n’est qu’au lever qu’on découvrira la jolie vue de notre balcon. On décide de filer vers la plage … une plage de sable noir sur laquelle on fera quelques châteaux de sable. Les otites ont en effet envahi la famille et doudou et moi sommes les seuls à pouvoir nous baigner.

L’après-midi, un médecin est venu, séance assez folkrorique qu’on veut partager avec vous : nous voyons arriver une jeune fille (que nous appellerons ensuite affectueusement « notre faux médecin ») vêtue d’une blouse verte. Celle-ci nous demande si nous avons une lampe torche. J’espérais avoir mal compris, mais non, c’est bien avec cet outil qu’elle compte ausculter les oreilles…Elle nous propose ensuite des gouttes, sans en connaître la posologie, nous demande de lire la notice. On découvre alors que la boîte avait déjà été ouverte auparavant. Au moment de régler la note nous demandons une facture afin d’être remboursés par notre assurance, bien sûr notre « faux médecin » n’en a pas et part à la recherche d’une sorte de carnet et tampon qui feront office de facture…

On est un peu énervés, mais après quelques minutes on décide assez vite d’en rire, on a la chance de ne pas avoir trop mal et que nous n’ayons pas de véritable « urgence » à traiter…On ira voir un autre médecin…

Fin d’après-midi en balade-coucher de soleil-jus frais et diner puis dodo avant le départ le lendemain pour les îles Gili.

Le trajet en voiture jusqu’au port est très joli et on prend quelques photos de rizières, on joue aux cartes en attendant le bateau puis on embarque, dans un port qui fourmille de passagers un peu perdus par l’organisation très locale de la logistique. Mais nous finirons par embarquer sans problème, excepté l’oublis du body surf néozélandais au débarquement… Pas grave.

Il y a 3 îles dans ce qu’on appelle « les îles Gili » (Gili Air, Gili T et Gili Meno)

Nous avons choisi Gili Air, la réputée plus familiale d’entre les 3. Contrairement à son nom, l’île ne chatouille pas, mais elle est très rigolote. Ici, pas de voiture on se déplace à cheval ou à vélo, les gens sont quasiment tout le temps pieds nus et nous subirons plusieurs Blackout qui n’étonneront pas grand monde…

Notre logement est très joli et les gérants très sympathiques. L’île a beaucoup de charme : les restaurants et commerces sont décorés avec beaucoup de goût.

Les enfants sont très heureux de se déplacer en vélo, et comme à Bali, on y mange très bien pour 3 fois rien. (pour donner un exemple, on peut dîner à 5 pour l’équivalent de 6 euros…) On y découvre une activité aquatique super originale : le SubWing. Il s’agit de tenir une planche accrochée par une corde au bateau et se laisser tirer. On peut diriger la planche pour choisir de plonger, tourner ou revenir plus en surface en mode « snorkeling ». On a l’impression de voler dans l’eau !

Après 4 dodos sur l’île, nous repartons vers Bali, pour un dodo à Kuta, près de l’aéroport de Denpasar. A Kuta, gros changement d’ambiance : les rues sont bondées, la ville est beaucoup plus moderne, et les plages peuplées de surfers.

Une fois n’est pas coutume, nous sommes à l’hôtel, et apprécions une chambre climatisée, une couche chaude, des rideaux occultants et un gros petit déjeuner-buffet. Après une trèèèès bonne nuit (ça fait tellement de bien après ces dernières nuits un peu chaotiques) il est temps de filer vers l’aéroport : une bonne journée de transit nous attend pour aller en Malaisie.

(Ah et au fait, on a revu un médecin plus sérieux à Gili air qui a prescrit un traitement plus efficace et tout le monde est maintenant guéri ;-))

Bisous à vite.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

You may also like

3 Comments

Laura juin 8, 2016 at 3:54

Bonjour,
Merci pour toutes ces belles photos! Je me permets de vous contactez pour vous demander un petit conseil sur le trajet amed- gili car nous devons embarquer demain et nous sommes un peu perdu. Quelle compagnie avez vous choisi?
Mille mercis pour votre réponse.
Laura.

Reply
Virginie juin 9, 2016 at 1:45

Bonjour, nous avons choisi Eka jaya. Nous avons lu beaucoup de choses négatives sur les speed boats, alors nous avons choisi la sécurité en partant de Padangbay sur un plus gros bateau. Cela nous a demandé de faire un trajet en taxi de Amed à Padangbay (mais la route est très jolie…) et on a payé plus cher le bateau. Le trajet s’est très bien passé !

Reply
De l’autre côté. | We Simply Enjoy septembre 8, 2016 at 8:49

[…] photos ? Elles datent de Gili Air. Je me souviens parfaitement de ce jour. On avait pris les vélos et fait un tour de l’île, […]

Reply

Leave a Comment