Browse Category

Indonésie

voyage-famille-indonesie-gili
IndonésieItinéraire

Indonésie : suite et fin. Amed, Gili air et Kuta

posted by Virginie juin 4, 2016 3 Comments

Après avoir déposé nos invités à l’aéroport, nous avons pris la route vers Amed, petit village au nord de l’île.

Quand nous arrivons, il est tard, ce n’est qu’au lever qu’on découvrira la jolie vue de notre balcon. On décide de filer vers la plage … une plage de sable noir sur laquelle on fera quelques châteaux de sable. Les otites ont en effet envahi la famille et doudou et moi sommes les seuls à pouvoir nous baigner.

L’après-midi, un médecin est venu, séance assez folkrorique qu’on veut partager avec vous : nous voyons arriver une jeune fille (que nous appellerons ensuite affectueusement « notre faux médecin ») vêtue d’une blouse verte. Celle-ci nous demande si nous avons une lampe torche. J’espérais avoir mal compris, mais non, c’est bien avec cet outil qu’elle compte ausculter les oreilles…Elle nous propose ensuite des gouttes, sans en connaître la posologie, nous demande de lire la notice. On découvre alors que la boîte avait déjà été ouverte auparavant. Au moment de régler la note nous demandons une facture afin d’être remboursés par notre assurance, bien sûr notre « faux médecin » n’en a pas et part à la recherche d’une sorte de carnet et tampon qui feront office de facture…

On est un peu énervés, mais après quelques minutes on décide assez vite d’en rire, on a la chance de ne pas avoir trop mal et que nous n’ayons pas de véritable « urgence » à traiter…On ira voir un autre médecin…

Fin d’après-midi en balade-coucher de soleil-jus frais et diner puis dodo avant le départ le lendemain pour les îles Gili.

Le trajet en voiture jusqu’au port est très joli et on prend quelques photos de rizières, on joue aux cartes en attendant le bateau puis on embarque, dans un port qui fourmille de passagers un peu perdus par l’organisation très locale de la logistique. Mais nous finirons par embarquer sans problème, excepté l’oublis du body surf néozélandais au débarquement… Pas grave.

Il y a 3 îles dans ce qu’on appelle « les îles Gili » (Gili Air, Gili T et Gili Meno)

Nous avons choisi Gili Air, la réputée plus familiale d’entre les 3. Contrairement à son nom, l’île ne chatouille pas, mais elle est très rigolote. Ici, pas de voiture on se déplace à cheval ou à vélo, les gens sont quasiment tout le temps pieds nus et nous subirons plusieurs Blackout qui n’étonneront pas grand monde…

Notre logement est très joli et les gérants très sympathiques. L’île a beaucoup de charme : les restaurants et commerces sont décorés avec beaucoup de goût.

Les enfants sont très heureux de se déplacer en vélo, et comme à Bali, on y mange très bien pour 3 fois rien. (pour donner un exemple, on peut dîner à 5 pour l’équivalent de 6 euros…) On y découvre une activité aquatique super originale : le SubWing. Il s’agit de tenir une planche accrochée par une corde au bateau et se laisser tirer. On peut diriger la planche pour choisir de plonger, tourner ou revenir plus en surface en mode « snorkeling ». On a l’impression de voler dans l’eau !

Après 4 dodos sur l’île, nous repartons vers Bali, pour un dodo à Kuta, près de l’aéroport de Denpasar. A Kuta, gros changement d’ambiance : les rues sont bondées, la ville est beaucoup plus moderne, et les plages peuplées de surfers.

Une fois n’est pas coutume, nous sommes à l’hôtel, et apprécions une chambre climatisée, une couche chaude, des rideaux occultants et un gros petit déjeuner-buffet. Après une trèèèès bonne nuit (ça fait tellement de bien après ces dernières nuits un peu chaotiques) il est temps de filer vers l’aéroport : une bonne journée de transit nous attend pour aller en Malaisie.

(Ah et au fait, on a revu un médecin plus sérieux à Gili air qui a prescrit un traitement plus efficace et tout le monde est maintenant guéri ;-))

Bisous à vite.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

IndonésieItinéraire

Sanur et bye bye les papi mamies !

posted by Virginie mai 28, 2016 1 Comment

Après quelques jours passés à Ubud, nous avons pris la direction de Sanur, afin de nous rapprocher de l’océan. Sur la route, nous nous arrêtons dans un de ces fameux « Luwak Coffee ». On nous y fait visiter les jardins et leur culture de café et autres plantes, on goûte plusieurs thés et cafés, dont le très spécial café Luwak. Pourquoi est-il si spécial ? Ca a fait beaucoup rire les enfants… Les graines de Luwak sont avalées par le Luwak, ce petit animal qui ressemble à un chat sauvage puis récupérées…dans ses selles ! Elles sont ensuite nettoyées puis cuites et broyées pour être ensuite infusées dans de l’eau pour en faire du café. En fait, (si j’ai bien compris ;-)) dans le tube digestif du Luwak, les sucs gastriques font subir une transformation bénéfique aux arômes du café.

 

A Sanur, nous nous sommes pas mal reposés, on avait la chance d’avoir encore une fois une jolie maison avec piscine comme on trouve beaucoup sur cette île.

Nous avons fait un saut à la plage Nusa Dua, où enfants, parents et même papi nous sommes essayé au surf et à la « bouée banane qui va super vite » 😉

Nous avons profité des bons restaurants de poisson à la plage et puis surtout, on a profité de ces derniers jours en si bonne compagnie.

 

Ca y est, nous avons déposé nos invités à l’aéroport, et nous continuons notre tour du monde. Nous passons encore une petite semaine en Indonésie, puis nous irons en Malaisie et au Japon, en faisant un petit passage en Thailande et à Singapour.

 

Bisous à tous !

Luwak coffee

Luwak coffee

Luwak coffee

Luwak coffee

Luwak coffee

Luwak coffee

Luwak coffee

Luwak coffee

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Sanur

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

Nusa Dua

 

IndonésieItinéraire

Se faire cuire un oeuf sur un volcan à 3h du mat’

posted by Virginie mai 23, 2016 3 Comments

1h45, le réveil sonne. à 2h15, le taxi vient nous chercher pour nous emmener au pied du Mont Batur, l’un des volcans encore actif de Bali. On avait proposé aux parents de nous accompagner (un peu sur le ton de la blague tout de même), mais ils ont préféré garder les enfants. Pourtant, eux ont râlé parce qu’ils voulaient nous accompagner. Oui oui, les mêmes enfants qui ont râlé quand il a fallu marcher 1km l’autre jour…

Bref, nous voilà donc partis en amoureux en pleine nuit pour une marche d’une dizaine de kms. Après une petite heure de trajet, nous arrivons chez notre guide. Il nous prête chacun une petite lampe torche et emballe des oeufs et des bananes dans un sac plastique. On comprend par son signe de la main et un discret « go » qu’il est temps de se mettre en route. Il n’est pas très loquace, et on comprend vite qu’en fait, il ne comprend pas bien l’anglais. Il marche un peu vite mais on le suit. Le but est d’arriver suffisamment tôt en haut du volcan pour admirer le lever du soleil.

La marche est assez étonnante, il fait nuit noire, il n’y a pas grand monde sur notre chemin (notre guide nous a fait passer parait-il par un chemin moins touristique). 5h : après 1h19 de marche, nous arrivons au sommet, à 1700m d’altitude. Nous sommes « deuz », notre guide a l’air satisfait et nous propose de nous asseoir. J’essaie désespérément de prendre les étoiles en photo, mais en vain. Il nous emmène ensuite vers une partie du volcan si chaude que l’on peut y faire cuire nos oeufs et nos bananes ! On lui offre un café, on essaie de se réchauffer avec un thé chaud. (il ne fait pas si froid, mais le fait de s’asseoir à attendre le lever du soleil après avoir transpiré n’est pas des plus agréable).

5h45 : le soleil commence à nous éclairer un peu, je peux commencer à prendre des photos ;-). On goûte notre oeuf et notre sandwich confiture-banane. Il y a du monde maintenant, et beaucoup de filles prennent des photos en levant les bras. Sûrement un truc pour instagram me dis-je, j’irai voir.

Ca y est il fait jour, on commence à redescendre. Le paysage est dingue. Il y a toujours cet épais voile nuageux dessous nous. On passe devant les singes, puis sous le nuage. C’est rigolo de découvrir le chemin emprunté dans la nuit…

8h. Nous sommes en bas, fatigués mais heureux de cette étrange et magnifique expérience. On rentre retrouver les loulous.

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

Mont Batur Sunrise

IndonésieItinéraire

Bali, plus on est de fous…

posted by Virginie mai 22, 2016 1 Comment

Nous sommes arrivés à Bali en pleine nuit, on nous conduit à notre « maison » à Ubud, mais cette fois, ce n’est pas comme d’habitude… les enfants s’étaient endormis dans le taxi, et dans un ½ sommeil distinguent quelqu’un… « C’est qui ce monsieur il ressemble à Papi ? »

La surprise était réussie, on a tenu jusqu’au jour J sans parler de la venue de papi et des mamies, et cette fois, la douane n’a pas gâché les retrouvailles 😉

On est quand même tous un peu crevés par le vol, on dort quelques heures pour mieux savourer les retrouvailles le lendemain avec un bon petit déjeuner.

Le 1er jour, on est restés à la maison. Se reposer, profiter de la piscine, découvrir les nouveaux jouets apportés par les mamies, boire un pastis et savourer quelques tranches de saucisson ardéchois ( !), et même se faire livrer le repas, et puis se raconter ces derniers mois.

On garde les visites pour les prochains jours : forêt des singes, rizière, temple « elephant cave », tout ce qui fait la magie et la beauté de cette île.

Depuis qu’ils sont là, personne ne vient nous réveiller en sautant dans le lit, on a du temps pour planifier la suite du voyage, et même commencer un livre !

On a aussi prévu une marche de nuit en amoureux, je vous en reparle vite…

Bisous bon dimanche, nous on change de maison, on part à Sanur, voir la mer !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA