Browse Category

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Flash Back

posted by Virginie mai 5, 2013 0 comments

On a tous dans un album photos de nos parents ou un coin de notre mémoire une photo de nous dans un manège, l’odeur des chichis, le goût des pommes d’amour, la satisfaction d’avoir attrapé le pompon, et puis un peu plus tard, l’espoir que notre petit amoureux secret monte avec nous dans les auto-tamponneuses, s’être moqué des kékés qui tapent dans les gros punching balls, ou avoir dépensé des fortunes pour essayer d’attraper LE nounours qui nous plait avec les pinces qui glissent tout le temps.

Il y a des choses qui ne changent pas, d’une génération à l’autre. Parfois on se retrouve propulsée 20 ans en arrière parce que certains plaisirs, certaines activités ou rituels demeurent les mêmes… J’ai ressenti ça cet après-midi, en allant à la « vogue » (c’est comme ça qu’on dit chez les ardéchois, moi j’appelais ça la ducasse, on dit aussi fête foraine).

Et ce qui ne change pas c’est le sourire de nos petites têtes blondes qui savourent leur tour de manège après avoir longuement réfléchi dans quel bolide ils allaient monter…

Machine a sous

Auto temponnantes

Auto tamponnantes 2

Maison hantée

Manège dancing machine

Manege enfant

Manege enfant

Sucettes

Nutella king size

Friterie

Tir a la carabine

Pêche aux canards

Pince

helicoptere

pêche aux canards

pêche aux canards

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Petits moments de bonheur

posted by Virginie avril 20, 2013 2 Comments

petit dejeuner enfant

Il y a des moments tout simples où il se passe beaucoup de choses.
J’adore ces matins, quand même si j’ai passé une mauvaise nuit parce qu’à 2h ma fille m’a demandé de l’eau et un câlin, et qu’à 3h, quand j’avais réussi à me rendormir c’est mon fils qui avait besoin que je lui remette sa couverture…Même quand j’ai mal dormi donc, et que lorsqu’on se retrouve tous les 4 au petit déjeuner (à peu près le seul moment où on arrive à tous se retrouver) ma fille arrive à me faire rire parce qu’elle a déjà la pêche et qu’elle fait le pitre, que mon fils fait son petit chef et décide pour tout le monde dans quel bol on déjeunera.

Alors je m’arrête 1 minute de beurrer ma tartine et je les regarde, en pensant que j’ai de la chance, qu’il est bon d’avoir ces petits êtres plein de vie qui sont en train de changer, de grandir, d’évoluer.
Je me dis qu’ils grandissent trop vite, qu’il y a encore quelques mois je faisais des biberons et maintenant on fait « comme maman », et que je suis contente d’être de nouveau enceinte, et j’oublie que j’ai passé une mauvaise nuit parce qu’au fond, je préfère mille fois avoir été réveillée par ces petites têtes blondes que pas du tout.