Browse Category

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Un début de congés maternité chargé

posted by Virginie juillet 17, 2013 0 comments

Victoire et Valentin

Cela fait un peu + de 2 semaines maintenant que je suis en congés maternité, j’ai finalement tenu un peu plus longtemps au boulot. Je ne peux pas m’empêcher de regarder mes mails encore tous les jours, mais de toutes façons, je n’en reçois quasiment plus…

J’ai donc quitté pour 6 mois – le congés maternité pour un 3ème enfant est très long !- mon bureau, mes collègues qui m’ont fait un pot de départ très émouvant et un beau cadeau que je vous montrerai porté quand petit loulou aura mis le nez dehors, mes boss, mes nombreux projets, les réunions à n’en plus finir et les journées de tournage souvent très intenses mais passionnantes…bref ce qu’on appelle « la vie active ».

D’ailleurs je ne comprends pas pourquoi on oppose « la vie active » à la « vie à la maison » qui pour moi est loin d’être moins active ! Certes le rythme est différent et on n’est moins contraints par les horaires mais je n’ai pas pour autant le sentiment d’avoir une « to do list » vide…Bon ok la plus grande différence – et pas la plus désagréable, c’est de prendre le temps de faire des siestes ! ;-))

C’est d’autant plus vrai quand il s’agit d’une seconde ou 3ème naissance, qui plus est en période de vacances scolaires. Je me souviens de mon 1er congés mat où j’avais le temps de regarder les Maternelles le matin, Toute une histoire l’après midi, et attendre chéri le soir devant le grand journal, où j’avais rattrapé 2 ans de retard d’albums photos, préparé ma valise maternité 1 mois à l’avance, fait ma liste de cadeaux de naissance et la chambre de bébé assez tôt, choisi les faire-part de naissance…Je me rappelle même avoir été très impatiente les dernières semaines qu’il arrive et juste l’attendre…

C’est très différent cette fois. Déjà parce que c’est un 3ème comme je disais, donc il y a les 2 autres avec qui je passe beaucoup de temps. J’ai l’impression de rattraper 6 mois d’hiver où je ne les voyais que quelques minutes le soir avant le coucher et le temps d’un petit déjeuner en famille bien animé le matin. Et puis, on déménage alors il y a forcément beaucoup de choses à faire. Résultat, je n’ai toujours pas fini ma liste de naissance, pas fait ma valise maternité, pas fait un seul album photo, pas fait la liste d’envoi de faire-part.

Bref une to do list encore bien chargée. Il me reste un mois si tout va bien pour finir tout ça (déménagement compris…)

PS : le rapport avec la photo ? euh, aucun. Enfin presque…juste l’évocation du temps passé avec mes enfants, de l’attachement qu’ils ont l’un pour l’autre et que j’aimerais qu’ils aient avec leur petit frère.

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Fierté…comme toutes les mamans ?

posted by Virginie juillet 3, 2013 0 comments

1er livret scolaire, 1er « bulletin ». Si petit et déjà si grand en même temps.

Quelle maman n’a pas eu la gorge serrée en lisant les quelques lignes d’appréciation de son enfant dans le livret scolaire ? Quoique les gens disent, quoique les maîtresses pensent, et même quand il fait des bêtises ou que je le gronde, il reste ma fierté, mon amour et ça ne changera jamais, mais je n’ai pas pu m’empêcher de voir une petite larme monter à la lecture de ces commentaires.

Bulletin scolaire

Bulletin scolaire

Je ne sais pas très bien si c’est le fait de lire des choses positives sur mon fils ou de me dire que ça y est, il est « grand », il vit dans la vraie vie avec des gens qui vont le juger, l’évaluer – et ça ne fait que commencer-, que ce ne sera pas toujours facile, que n’importe quel jeu ou exercice sera pour les autres une manière de le comparer aux autres, de lui mettre des notes. Accepter qu’un jour toutes les cases ne seront pas cochées, qu’il y aura des remarques, des convocations ?, des remises au point et autre progrès à faire.

C’est aussi pour tout ça que j’ai voulu être maman.

 

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Flash Back

posted by Virginie mai 5, 2013 0 comments

On a tous dans un album photos de nos parents ou un coin de notre mémoire une photo de nous dans un manège, l’odeur des chichis, le goût des pommes d’amour, la satisfaction d’avoir attrapé le pompon, et puis un peu plus tard, l’espoir que notre petit amoureux secret monte avec nous dans les auto-tamponneuses, s’être moqué des kékés qui tapent dans les gros punching balls, ou avoir dépensé des fortunes pour essayer d’attraper LE nounours qui nous plait avec les pinces qui glissent tout le temps.

Il y a des choses qui ne changent pas, d’une génération à l’autre. Parfois on se retrouve propulsée 20 ans en arrière parce que certains plaisirs, certaines activités ou rituels demeurent les mêmes… J’ai ressenti ça cet après-midi, en allant à la « vogue » (c’est comme ça qu’on dit chez les ardéchois, moi j’appelais ça la ducasse, on dit aussi fête foraine).

Et ce qui ne change pas c’est le sourire de nos petites têtes blondes qui savourent leur tour de manège après avoir longuement réfléchi dans quel bolide ils allaient monter…

Machine a sous

Auto temponnantes

Auto tamponnantes 2

Maison hantée

Manège dancing machine

Manege enfant

Manege enfant

Sucettes

Nutella king size

Friterie

Tir a la carabine

Pêche aux canards

Pince

helicoptere

pêche aux canards

pêche aux canards

Vie quotidienne de maman pas parfaite

Petits moments de bonheur

posted by Virginie avril 20, 2013 2 Comments

petit dejeuner enfant

Il y a des moments tout simples où il se passe beaucoup de choses.
J’adore ces matins, quand même si j’ai passé une mauvaise nuit parce qu’à 2h ma fille m’a demandé de l’eau et un câlin, et qu’à 3h, quand j’avais réussi à me rendormir c’est mon fils qui avait besoin que je lui remette sa couverture…Même quand j’ai mal dormi donc, et que lorsqu’on se retrouve tous les 4 au petit déjeuner (à peu près le seul moment où on arrive à tous se retrouver) ma fille arrive à me faire rire parce qu’elle a déjà la pêche et qu’elle fait le pitre, que mon fils fait son petit chef et décide pour tout le monde dans quel bol on déjeunera.

Alors je m’arrête 1 minute de beurrer ma tartine et je les regarde, en pensant que j’ai de la chance, qu’il est bon d’avoir ces petits êtres plein de vie qui sont en train de changer, de grandir, d’évoluer.
Je me dis qu’ils grandissent trop vite, qu’il y a encore quelques mois je faisais des biberons et maintenant on fait « comme maman », et que je suis contente d’être de nouveau enceinte, et j’oublie que j’ai passé une mauvaise nuit parce qu’au fond, je préfère mille fois avoir été réveillée par ces petites têtes blondes que pas du tout.